Baou des blancs et des noirs (1ᵉ partie)

Baou blanc et noir
Baou blanc et noir

Baou des blancs et des noirs : ce parcours peut être fait en mode « randonnée » ou en mode « trail ». Il permet de découvrir le village de Vence et les baous environnants. Le point de départ de la boucle est la gare routière de Vence. Vous pourrez donc gravir le baou des blancs qui surplombe Vence et prendre des photographies du village, rejoindre le baou des noirs à partir du Baou des Blancs et revenir, ou faire la boucle en sens inverse.

Les « Baous » blancs et noirs : Itinéraire en boucle

Nous avons déjà décrit le village de Vence (Photographies de Vence). Par conséquent, nous ne reviendrons pas dessus. À partir de la gare routière à Vence (terminus du bus 400), il faut traverser le rond-point juste devant vous et suivre l’avenue Victor Tuby situé en face.

Baou des blancs : vers le départ

Ensuite, traverser le pont en direction de Saint-Jeannet sur l’avenue Henri Matisse. Sur l’autre berge de la « Lubiane », il faut longer le trottoir jusqu’à l’avenue Joffre et tourner à gauche dans cette voie à sens unique. Après 200 m, tourner à droite sur le chemin Saint-Martin qui monte jusqu’au chemin du Riou. Quitter le chemin du Riou et marcher un peu sur la départementale D2 en direction du col de Vence. (photo)

Raccourci en zigzag vers D2

À 20 mètres après panneau, nous empruntons un sentier qui monte en zigzag dans les bois. Ce sentier débouche un peu plus haut sur la D2. (photo)

Les départs vers le Baou des Blancs

1er départ un peu raide

On continue de marcher sur la départementale jusqu’à la hauteur d’un renforcement sur la route (photo) qui permet de garer 2 ou 3 voitures (stèle). Une marque jaune et un panneau un peu rouillé « La Croix du Baou » indique le départ N°1 avec un sentier assez raide qui monte directement à la croix sommitale.

Carriere

Sinon un peu plus loin, après la carrière (photo) et la dernière habitation, il y a un deuxième départ (départ N°2). En fait, un panonceau en bois indique également la randonnée du Baou des blancs. Le sentier est moins raide et donc grimpe tranquillement entre garrigue et forêt de feuillus.

Finalement, j’emprunte le premier sentier (raccourci) qui est assez pentu, pas vraiment balisé dans les hautes herbes, les branchages et sur le flanc rocailleux. Malgré tout il vaut mieux utiliser le départ N°2 en descente par temps de pluie ou bien si vous êtes novice en randonnée.

baoublanc-intersectiontiny

À la première intersection (photo), je continue tout droit vers la carrière. Une fois sur le baou, au cyprès bleu juste à l’intersection, je continue à monter tranquillement dans la garrigue vers des bâtisses en ruine cachées par des arbres. L’autre chemin redescend vers la D2 et le panonceau en bois.

Plateau en haut du baou blanc
Sentier avant le sommet du baou blanc

Petit sentier avant le sommet du baou blanc

Au sommet du baou des blancs

On aperçoit la croix sommitale. En longeant la crête, on peut voir le départ N°2 (panonceau de bois) au bord de la route D2. À la croix, on peut contempler le village fortifié de Vence. Encore plus loin sur la gauche, on peut observer l’arrière-pays niçois avec le Mont Agel et le Mont Chauve et la presqu’île de Saint jean cap ferrat.

Le temps de contempler le paysage et de s’asseoir 5 minutes sur le banc, et nous pouvons rebrousser chemin vers Vence ou continuer vers le baou des noirs. Nous décidons de continuer en direction du nord en suivant une trace jaune sur un rocher qui contourne le baou et descend en direction des « Blaquières ». Nous arrivons à une première balise qui indique la direction du baou des Noirs. En cliquant sur le lien suivant : la randonnée vers le baou des noirs, nous pouvons continuer vers le baou des noirs à partir d’ici.